baselille02

Sgen + : pour un suivi de carrière efficaceadhesion02

MOUVEMENT INTER 2016-2017

Vous participez aux mutations interacadémiques du second degré ?

ATTENTION  FERMETURE du serveur SIAM le mardi 06 DECEMBRE

Saisie des vœux
sur le serveur SIAM auquel vous accéderez via le portail i-prof entre le 17 novembre 2016 et le 6 décembre 2016.

Calendrier

frise inter 2017

 Nous mettons à votre disposition :

Lire la suite

ImprimerE-mail

Arrêt des APC … cela sera sans le Sgen-CFDT ! Ouvrons le débat avec nos clefs de lecture.

Il y a quelques semaines, une pétition lancée par un syndicat demandait l'arrêt des APC et récoltait les signatures de 35 000 collègues, soit environ 10% des PE de France ce qui démontre combien les PE ont besoin d’une diminution de leur temps et de leur charge de travail.

Cependant, au Sgen-CFDT, nous pensons que l’arrêt des APC n'est pas la bonne entrée pour revoir la réalité du temps de travail des professeurs des écoles.

Car ces heures sont au cœur de notre métier, en direction d’élèves ayant besoin de travailler en petit(s) groupe(s) ! Les supprimer reviendrait à supprimer la seule partie de notre emploi du temps où nous pouvons travailler sereinement avec un effectif réduit.

En revanche, nous revendiquons de passer à 23h d’enseignement en classe complète.

La « perte » quantitative d'une heure étant compensée par le qualitatif, plus d'heure le matin (3 heures les matins et 2 heures l’après midi).

Les APC ne révolutionnent sans doute pas l’École mais, comme d’autres dispositifs tels que « plus de maitres que de classe », constituent un moyen de travailler autrement et de changer nos pratiques.

L’APC offre, à l’initiative des enseignants, l’opportunité d’un accompagnement différencié, à certains moments et à certains élèves. Aussi, il nous parait nécessaire d’encourager les équipes à profiter de cet espace de liberté pour oser innover.

Au delà de ces temps d’APC, l’Éducation Nationale devrait faire davantage confiance à l’intelligence collective des enseignants et donner aux équipes une plus grande autonomie. L’École doit pouvoir maintenant s’interroger sur son organisation pour permettre cette autonomie, nécessaire à l’innovation pédagogique, dans l’intérêt des élèves. C’est au plus près des élèves, dans les écoles, que les décisions doivent pouvoir être prises.

Par ailleurs, il est nécessaire de préciser quelles seraient les conséquences pour les collègues qui refuseraient de mettre en œuvre les 36 heures d’APC :

  • Tout PE qui n’effectue pas ses obligations réglementaires de service, dès la 1ère minute, risque le retrait d’une journée de salaire ;
  • Ce risque est applicable chaque jour où le temps d’APC ne serait pas effectué (1 à 2 fois par semaine dans la majorité des cas) ;
  • Ce risque ne s’appliquera que si et seulement si le DASEN rentre dans la logique de vérification des heures effectuées …
  • On peut alors craindre que le DASEN cherche à savoir quels sont les enseignants qui sont entrés dans cette démarche en vérifiant davantage ce qui se fait sur le terrain avec tout le travail supplémentaire que cela impliquera pour tous les PE !!!

ImprimerE-mail

Formation : Stage AGIR en établissements

Il aura lieu cette année les jeudi 6 octobre 2016, mardi 13 décembre et  lundi 30 janvier 2017 de 9h à 17h.
Attention, les dates des stages 2 et 3 ont été modifiées.

ce stage syndical a pour ambition d’outiller les collègues, adhérents ou non, qui souhaitent « Agir dans leur établissement » (CA et autres instances, DHG, CHSCT, actions possibles...). Il concerne essentiellement les personnels en lycées, collèges, EREA ... 

Attention au délai pour la deuxième journée : vous pouvez encore vous inscrire en écrivant très rapidement à cette adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour le troisième jour, la demande est à déposer auprès du chef d’établissement un mois avant le premier jour (un modèle de demande est disponible en pièce jointe). Il faut impérativement, pour des questions d’organisation, informer le syndicat de votre participation à ce stage et du dépôt de demande de congé à cette adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le congé de formation syndicale est un droit pour tous. Les frais de déplacement à Lille sont pris en charge par le syndicat, pour les adhérents et à la condition d’avoir informé le syndicat du dépôt de la demande de congé.

20162017 stages agir a4

ImprimerE-mail

Fédération Sgen-CFDT Confédération CFDT Union régionale CFDT